L'aventure par l'écrit

L'aventure par l'écrit

Actualités de la côte Roannaise par Gilles Bardet


Le dragster de Franck, porte étendard du village.

Publié par Bardet Gilles sur 14 Août 2017, 16:17pm

Catégories : #Renaison, #Côte Roannaise

Franck Besset est tatoueur, mais sa véritable passion, c’est le dragster. À tel point qu’il fut Champion de France 2016 de Dragster, et a fini 2e au Championnat de France 2017. Comme il doit participer au Championnat d'Europe de cette même discipline le weekend du 20 aout sur le circuit d'Hockeneim en Allemagne, il est indispensable que son véhicule soit parfaitement au point. Entouré de ses mécanos et amis, il a réalisé le 14 aout dernier, des essais de réglage moteur en statique sur le site de la salle culturelle, un espace aimablement prêté pour l’occasion par la municipalité avec l’appui du maire, M. Jacques Thirouin. Franck, qui fait actuellement partie des meilleurs pilotes de sa catégorie, participe aux courses de l’ATD (Association Trophée Dragster) gestionnaire des compétitions de Dragster Automobile en France. Il nous confie que : « Enfant j’adorais jouer avec les petites voitures Hot Weels, vous savez, avec le moteur qui dépasse ! Plus grand, j’ai suivi comme spectateur les courses de dragsters, et ceci pendant près de 10 ans. Et il y a de cela 4 ans, je suis rentré dans la cour des grands, en devenant pilote.» C’est donc une passion qui est née il y a longtemps ! Et aujourd’hui, il court sur une magnifique Chevrolet Nova portant l’allias de « Desert Storm » qui dispose de 800 CV sous le capot, un moteur d’enfer bichonnée par Yoann Teisseyre du TY’S Garage à St André d’Apchon. Le châssis est l’œuvre de toute l’équipe, à savoir 8 personnes entourant et enrichissant cette passion, guidée par Cyril Perret qui fut le maitre d’œuvre de l’esthétique générale. À noter que Cyril fait lui-même du dragster depuis onze ans, c’est dire s’il s’y connait. Franck précise que : « il nous a apporté son expérience. C’est grâce à lui qu’il a été possible de constituer le moteur complet et préparer le châssis. » La Chevrolet est un engin plutôt atypique sur nos routes, qui donne l’impression d’un véritable monstre. Mais Cyril insiste pour la considérer comme la R9 américaine. Pourtant, cette « R9 » est bichonnée avec soin. Sur les voies dégagées de la salle culturelle, le châssis qui a été entièrement refait supporte sans broncher les différents réglages nécessaires pour parfaire ce monstre qui développe quand même 800 chevaux pour un poids de 1034 kg.  Bonne chance à Franck, un champion qui sait faire parler de la commune au-delà des frontières.

Le dragster de Franck, porte étendard du village.

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents